Peut-on contester un procès-verbal dressé dans les transports en commun ?

Mis à jour le 0 mars 2016 par « direction de l'information légale et administrative »

Vous pouvez contester votre procès-verbal si vous estimez que la non présentation d'un titre était involontaire et sans intention de frauder (non-fonctionnement des bornes de compostages, erreur du guichetier...).

Vous avez 2 mois pour adresser une réclamation par lettre recommandée avec avis de réception au service clientèle dont l'adresse figure sur le procès-verbal.

Si vous n'êtes pas satisfait de la réponse, ou si vous n'obtenez pas de réponse dans un délai d'un mois, vous pouvez saisir le médiateur de la compagnie s'il en existe un : c'est le cas de la SNCF ou de la RATP.

Vous pouvez aussi demander à une association de consommateurs ou d'usagers de le faire pour vous en prenant soin de respecter le délai de 2 mois.

Association de consommateurs

association_consommateurs